Fermer

Le fonctionnement d’une fosse septique

Nettoyage-d'une-fosse-septique

La fosse septique est une installation de prétraitement. Elle vise à assainir les eaux usées rejetées par les toilettes des domiciles n’étant pas raccordés à une installation d’assainissement collectif.
Comment fonctionne cette installation et quelles sont les étapes de l’assainissement des eaux usées ? La fosse septique n’aura bientôt plus de secret pour vous !

Fosse septique : de quoi s’agit-il ?

Si votre habitation n’est pas raccordée à un système d’assainissement collectif, il est probable que l’installation dont vous disposez est une fosse septique. Cette dernière assainit les eaux-vannes, c’est-à-dire les eaux usées provenant des toilettes. La fosse septique se présente sous la forme d’une cuve, construite en PVC ou en béton et enterrée dans le jardin. Elle se situe sous l’habitation afin de collecter facilement les eaux usées.

Les fosses septiques peuvent avoir des contenances variables en fonction des habitations. Elles nécessitent un contrôle régulier, et une vidange complète en moyenne tous les 4 ans. Vidanger sa fosse septique permet d’éviter qu’elle ne déborde, et également de prévenir d’éventuelles fuites ou dysfonctionnements.
Certaines pratiques, telles que l’utilisation fréquente de détergent, sont à éviter car elles détériorent la fosse septique. De la même manière, il faut également éviter les lingettes, rouleaux de papier vide ou tout autre détritus dans les WC. Cela risquerait de boucher l’entrée de votre fosse septique.

Comment une fosse septique fonctionne t-elle ?

La décantation physique visant à séparer liquides et solides

Solides et liquides issus des eaux-vannes se séparent naturellement dans la fosse septique grâce à la décantation physique. Les résidus les plus lourds se déposent dans le fond de la fosse septique, formant une boue. Les liquides remontent vers la surface et forment ce que l’on appelle « l’écume ».

La transformation des solides en gaz

Des bactéries anaérobies sont présentes naturellement dans les eaux vannes. Les bactéries ont un rôle essentiel dans la transformation de la boue en gaz, mais les produits détergents peuvent les détruire. C’est pourquoi il faut limiter au maximum l’utilisation de produits détergents dans les habitations équipées de fosses septiques.
Les bactéries anaérobies se développent dans les environnements sans oxygène et se nourrissent de solides organiques. En digérant la boue située dans le fond de la fosse, les bactéries la transforment en gaz. Le gaz produit est du carbone recyclable, inoffensif pour l’environnement et pour la santé. Il est rejeté dans la nature via les mécanismes de ventilation de la fosse. Grâce à ce processus, les solides sont ainsi transformés et les eaux-vannes se trouvent déjà en partie traitées.

Le traitement dans le champ d’épuration des eaux clarifiées

Avant d’être rejetées dans la nature (sols, rivières…) sans aucun risque pour l’environnement, les eaux clarifiées des fosses septiques sont parfois traitées dans un champ d’épuration. . Il s’agit d’un réseau de drains de distribution en plastique, disposés au sol sous une couche de gravier. Les bactéries du sol et des tranchées absorbent les résidus de matière organique encore présents dans les eaux clarifiées. Lors de ce processus l’azote ammoniacal, un gaz présent dans les eaux usées et néfastes pour l’environnement, est transformé en nitrate, moins polluant. Les eaux peuvent alors être rejetées sans danger dans le sol.